Collab X WeAreMediaMakers

posted in Outdoor

Collab X WeAreMediaMakers

Depuis 3 ans déjà, je collabore avec des graphistes et des vidéastes afin d’apporter à mes clients les services d’une équipe complète. C’est donc assez naturellement qu’a été fondé en 2018 WeAreMediaMakers _ WAMM pour les intimes _ une maison mère qui regroupe les compétences de plusieurs « independents content creators », partageant les mêmes valeurs de qualité, de professionnalisme et de rapports humains.

En fin d’année, nous avons décidé de réaliser un projet d’entreprise qui regrouperait plusieurs aspects de notre quotidien.

La production : Définir le temps, le budget et le projet qui sera mis en place. C’est souvent moi qui suis chargé de cet aspect. Cette fois-ci, portant la casquette WeAreMediaMakers, nous avons fait la gestion de production conjointement avec Daniel, qui sera également le réalisateur vidéo.

La gestion des partenaires et des retours média : Nous allons travaillé avec le collectif Sneb Enduro, qui nous avait marqués avec leur dernier film « Terre de Traditions ». Ils brûlaient d’envie d’aller dans le sud découvrir le spot mis en avant par la team de KS Suspension. Nous avons donc pris le parti d’y aller en Van au départ de Lyon, en nous associant avec Black Sheep. Les partenaires du Team Sneb nous ont suivis également pour produire une vidéo et des photos qui seraient diffusés chez Espace Montage Lyon à Francheville pour leur « season opening party ». De quoi toucher pas mal de monde en complément du digital que nous avions déjà pris en compte !

Une fois tout cela en place, il est temps de passer à la production executive et à la réalisation. C’est le moment de se retrousser les manches ! Nous partons avec le véhicule de WAMM, soutenu par ByMyCar Utilitaire. Nous sommes entre nous, en équipe réduite et nous voulons aussi passer des bons moments. Tout le monde met la main à la pâte, y compris les riders Flo et Thom (un grand merci à eux) : il faut préparer le matos photo, vidéo, steady, drone, lumière. Les repérages ont déjà été faits et c’est dans une ambiance détendue que nous nous retrouvons tous autour du feu pour une première soirée. Nous en profitons pour mettre au point le programme du lendemain puis nous nous installons pour une courte nuit dans les vans.

La collaboration entre nous tous est bien rodée, mais comme toujours lors d’un tournage avec des athlètes, nous devons valider les tricks et les guider ! Nous connaissons nos besoins et nous devons aller à l’essentiel. Après un court mais indispensable échauffement, Flo et Thom reproduisent à plusieurs reprises les mouvements prévus et les passages à des endroits précis pour que nous puissions multiplier les plans et réaliser le contenu photo et vidéo. Il est temps de décoller l’un des drones. C’est un peu la récréation pour tout le monde, c’est le plus petit drone que nous ayons, mais il permet de se faufiler entre les arbres à basse altitude.

L’après-midi est déjà bien avancée lorsque nous nous arrêtons, encore pleins d’enthousiasme car le Colorado provençal est vraiment magnifique. C’est aussi le moment de sortir notre nouvel outil d’archivage in situ de la Marque LaCie : le DJI Copilot. Très pratique, il nous suffit d’y insérer les cartes SD de nos caméras pour qu’en quelques minutes elles soient intégralement sauvegardées et vérifiées de manière autonome. Juste le temps pour nous de manger nos sandwichs ! L’aventure continue et je ne vous révèlerai pas tous nos petits secrets de création d’image ! La journée se termine autour d’un feu et de quelques bonnes bières, avec la sensation d’avoir veillé bien tard alors que la fatigue nous a tous rapidement mis au lit ! Le lendemain, nous avons encore profité d’une bonne journée de ride et d’images.

Pour autant, la production de contenu ne s’arrête pas là, comme je l’explique bien souvent. Nous sommes sur le retour, Daniel est déjà en train de regarder les images que nous avons tournées et pendant que je conduis nous échangeons sur le storytelling de la vidéo ainsi que sur la stratégie de diffusion. Nous appelons Edouard, notre graphiste, pour lui raconter un peu notre week-end à chaud. Comme souvent, cela lui sera utile pour la création de l’affiche.

Dès le lendemain, nous restons mobilisés pour tout l’éditing, qui prendra environ 3 jours. Nous restons volontairement sur une production de contenu simple, l’objectif étant de le signer WAMM mais aussi et surtout de maîtriser nos échanges. Ceux-ci sont grandement facilités par le fait que nous connaissions chacun nos métiers respectifs. Et c’est d’autant plus important que ce projet « corporate » ne doit pas empiéter sur le temps alloué à nos clients.

En quelques chiffres :

Ce projet a nécessité 2 riders, 3 personnes sur la production executive, 3 personnes sur l’éditing (photo / video / graphisme), 2 personnes sur la diffusion.

Nous avons réalisé 1 affiche et 2 diffusions sur toile pendant lesquels nous avons pu échanger sur notre métier, en présence des partenaires.

Nous avons diffusé une trentaine de posts Instagram sur 5 comptes différents (hors comptes des partenaires) avec un reach moyen de 80.

La vidéo (media particulièrement engageant sur Facebook) a totalisé dans les premières 24h 10K vues de plus de 3 secondes et la portée totale est supérieure à 40K internautes.

Enfin et surtout, nous avons pris un immense plaisir à découvrir une région, des riders et à bosser en mode « roue libre » !

 

L'affiche WeAreMediaMakers & Sneb

Affiche réalisée par Edouard Morisse x WeAreMediaMakers

Vidéo réalisée par Daniel Renard x WeAreMediaMakers